Les Pontils

Rennes-Le-Ch‚teau - Le Dossier : les mystŤres du Razes

 

Je ne pouvais éviter d'y aller, même si maintenant il n'y a " plus rien " à y voir. Prenant ma voiture je me rendais sur la route qui conduit vers Arques. Peur de manquer le lieu je roulais doucement. Je laissais la route de Rennes-les-Bains sur ma droite et je continuais vers le village de Serres. 
Le traversant en ne manquant pas de regarder son ch√Ęteau, je maintenais mon cap √† allure mod√©r√©e. Dans une grande courbe, je laissais sur ma gauche le hameau des Pontils. Apr√®s 200 m√®tres environ, je remarquais sur le cot√© droit un mamelon couvert d'arbres. J'√©tais arriv√©.J'√©tais au lieu dit " Le tombeau des Pontils ". Sur ce Golgotha, jusqu'en 1979 se dressait un tombeau ressemblant √©trangement √† celui repr√©sent√© dans l'Ňďuvre de Nicolas Poussin " Les Bergers d'Arcadie".¬†¬†
Position √©tonnante ! √élot de pierre dans le chaos naturel du terrain. Un ruisseau partiellement ass√©ch√©, le Rialsesse, l'isole de la route cr√©√©e par l'homme. L'√©rosion du sol, faite par le ruisseau, d√©montre la puissance qu'il peut atteindre lors de ses crues aussi soudaines qu'impromptues. Je regarde le Golgotha des Pontils, et je ne peux m'emp√™cher d'√™tre troubl√© par les similitudes du tableau de Nicolas Poussin. Certes les arbres entourant le lieu, o√Ļ seul le socle du tombeau reste visible, sont plus touffus et plus grands, mais l'image est l√† ! Jeu du hasard et de la nature ou √©l√©ments factuels dans une histoire magique et √©tonnante ?
Mon regard se porte dans le lointain et je vois le mamelon de Blanchefort qui se dresse au loin. Parmi les brumes je reconnais les formes d'une colline qui m'attire depuis de nombreuses ann√©es, la colline de Rennes-Le-Ch√Ęteau ! Je reste l√† sans bouger ! √Čtonn√© de ce que je vois. Troubl√© car l'exactitude n'est pas pr√©sente, seules des similitudes incontestables sont l√† ! Que penser ? Un frisson court dans mon dos, une pens√©e me vient, une image se pr√©sente √† mes yeux, une image tourbillonnante, celle d'un ours brun fait de puissance et de symbole. J'y suis, je rentre dans le pays de l'Ours, mon esprit va vers Ursus, je suis en Arcadie‚Ķ



© "Rennes-Le-Château - Le Dossier !" - Tous droits réservés - JP Pourtal - 1998 - 2017
Site déclaré à la CNIL sous le n° 1064129

CopyrightFrance.com

Rennes-Le-Chateau Le Dossier